À quoi sert un business plan et pourquoi ne faut-il pas en avoir peur ?

La réalisation d’un business plan (ou plan d’affaires) est un passage obligé (et souvent redouté) pour tout futur(e) créateur/créatrice d’entreprise. Considéré comme une obligation et sous-estimé par beaucoup, le business plan est pourtant un outil indispensable à tout entrepreneur et entrepreneuse qui souhaiterait se lancer.

Parmi les nombreuses questions que se posent nos interlocuteurs, il en est une qui ne manque jamais d’être soulevée :

” Quelle est l’utilité d’un business plan, puisque je n’ai pas besoin de financement ? ”

Cette question nous est très régulièrement posée par les entrepreneurs que nous rencontrons, et révèle un manque réel d’information.

Pourquoi un business plan ?

Un business plan, s’il est bien réalisé, a de nombreuses finalités, plus ou moins connues. Il vous accompagnera tout au long de votre parcours d’entrepreneur et d’entrepreneuse ! Il se compose d’une partie rédactionnelle où vous présentez votre projet en détail et d’une partie financière appelée prévisionnel financier.
Le business plan est généralement l’élément déclencheur pour le créateur/la créatrice, qui basculent alors de la phase abstraite de l’idée à la phase concrète de la mise en place de l’idée.
Il ne faut en aucun cas en avoir peur mais plutôt le voir comme un planificateur et un garde-fou qui pourra vous éviter bien des soucis par la suite.

Tester votre idée et valider la viabilité de votre projet

C’est en réalisant votre business plan et en vous heurtant à certaines difficultés que vous prendrez conscience des points de votre projet à améliorer ou à retravailler.
La partie rédactionnelle du business plan va vous permettre de voir si vous êtes «maitre» de votre projet. “Suis-je capable d’énoncer clairement mon idée, de présenter synthétiquement mon projet ? Me suis-je assez renseigné sur mes concurrents, mon marché, l’environnement dans lequel je vais évoluer ? Ai-je les données nécessaires pour établir mes prévisions de ventes ?”
La partie financière du business plan, quant à elle, va vous permettre de vérifier la rentabilité de votre future entreprise, en prenant en compte les échéances fiscales et sociales.

Structurer votre projet

Le business plan va mettre en lumière les points et les différentes étapes que vous devrez mettre en place avant d’arriver à l’ultime étape de la création. Par exemple, réaliser une étude de marché pour être capable de prévoir au mieux mon chiffre d’affaires prévisionnel et convaincre mes partenaires financiers, faire établir des devis pour affiner mes investissements et dépenses prévisionnels, prévoir un plus gros apport personnel pour faire face aux éventuelles cotisations sociales de début d’activité et aux impôts, etc.

Obtenir un financement auprès d'une banque ou convaincre des investisseurs

Dans les deux cas, la partie rédactionnelle sera importante pour les convaincre. Vous devrez vendre votre projet et faire rêver vos futurs investisseurs !
En ce qui concerne la partie financière, les investisseurs seront plutôt attentifs au compte de résultat prévisionnel de votre future entreprise et aux dividendes qu’ils pourront potentiellement toucher. Les banquiers, quant à eux, concentreront plus leur attention sur des indicateurs spécifiques comme par exemple votre capacité d’autofinancement (CAF), votre besoin en fonds de roulement (BFR), votre capacité de remboursement ou encore votre taux d’endettement.

Prévoir et anticiper

La partie financière de votre business plan est très importante. Elle va vous permettre de fixer vos prévisions de ventes (en lien avec votre étude de marché que vous aurez réalisée/fait réaliser au préalable), vos investissements et vos charges prévisionnelles.
Ces documents, s’ils sont bien réalisés, vous suivront durant toute votre création et même au-delà.
En posant sur papier vos objectifs de chiffres d’affaires et de résultat, vous vous fixez un cap. Cela vous évitera de naviguer dans le brouillard et vous aurez des objectifs chiffrés à atteindre. Après quelques mois d’activité, vous pourrez comparer vos chiffres réels avec vos prévisions.

Vous aurez également une vision claire sur l’état de votre trésorerie mois par mois : ce qui rentre, ce qui sort. Cela parait simple mais pour un non initié, beaucoup de dépenses inévitables ne sont pas forcément connues. Les anticiper, c’est vous éviter bien des ennuis par la suite.
Savoir par exemple avec précision quels impôts et taxes vous devrez payer et à quel moment est un réel avantage. TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée), (IS) Impôt sur les Sociétés, TVS (Taxe sur les Véhicules de Société), CFE (Cotisation Foncière des Entreprises), taxe d’apprentissage, etc. Toutes ces dépenses sont à prévoir !

Développer son activité et mettre en place une stratégie

Faire un business plan, ou un prévisionnel financier en cours d’activité peut s’avérer également être intéressant, que ce soit pour affiner vos prévisions, faire des simulations de rentabilité, mettre en place une stratégie de développement ou obtenir de nouveaux financements.

En résumé

L’étape “business plan” est une étape importante dans la vie d’un(e) entrepreneur/euse.
Que ce soit durant la phase de maturation de votre projet ou en cours d’activité, il s’avère indispensable. Le créateur pourra s’en servir comme base de travail pour mettre à plat ses idées, pour prévoir ses dépenses et demander des financements.
Le dirigeant, quand à lui, pourra s’en servir pour faire des simulations de rentabilité, prévoir et anticiper ses dépenses, mettre en place des stratégies de développement ou encore obtenir de nouveaux financements.
Il ne faut en aucun cas en avoir peur ! Si vous n’avez pas de connaissances comptables, entourez-vous des bonnes personnes qui pourront vous accompagner dans cette étape. Vous gagnerez du temps et votre prévisionnel financier vous évitera bien des soucis par la suite.

Si vous souhaitez réaliser un business plan complet et de qualité, GoEntreprendre peut vous aider ! Contactez-nous !

Fermer le menu
dolor. at luctus dictum adipiscing risus Aenean Praesent pulvinar tristique lectus